Fairytale Background

Pourquoi un vêtement végan est aussi un vêtement écologique ?

Publié par Margaux Eeckhoudt le

Le véganisme est un mode de vie apparu durant les années 2010. Il a été adopté par de nombreuses stars comme Joaquin Phoenix, Ariana Grande, Zendaya et bien d’autres influenceuses. Les questionnements autour du bien-être animal se sont développés et de plus en plus de marques proposent des alternatives végétales à des vêtements traditionnels à base de fibres animales. Les marques de luxe ont aussi suivi le mouvement.

En parallèle, de plus en plus de personnes agissent pour un monde plus vert notamment en développant une industrie du textile plus écologique et éthique.

Mais ces deux branches de la mode sont-elles compatibles ? Une mode végane est-elle forcément écologique ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article !

Venez découvrir les dessous des productions textiles d’origines animales et les alternatives respectueuses du bien-être animal 🐺

Disclaimer : cet article n’a pas pour but de vous culpabiliser ni de pointer du doigt les marques proposant des vêtements non végans, cet article est simplement là pour vous proposer des alternatives écologiques et éthiques pour vous habiller en toute connaissance de cause.

Voir tous nos vêtements végans

Voir nos accessoires végans

Qu’est-ce qu’un vêtement végan ?

Le véganisme est un mode de vie qui ne cause aucune souffrance aux animaux : on ne mange aucun produit d’origines animales (viandes, poissons, œufs, laits, fromages, miel…), on ne consomme pas des produits d’origine animale (cuir, laine, soie…) ni testés sur les animaux, on ne va pas au zoo, cirque, aquarium, etc. 

En ce qui concerne les vêtements “être végans” signifient ne contenir aucune matière d’origine animale comme du cuir, de la laine, de la soie, de la fourrure, du velours, des plumes, etc. 

Il existe de nombreuses alternatives pour faire des vêtements végans : le coton, le tencel, le modal, le lin,  le nylon et le pet recyclé, les cuirs végétaux, le liège, le bambou et bien d’autres !

Pourquoi un vêtement en fibres animales n’est pas forcément un vêtement écologique ?

L’industrie agroalimentaire est considérée comme la 4e industrie la plus polluante au monde, pas loin du secteur de la mode. 

Pour voir en quoi cette industrie polluante est polluante, nous allons étudier 3 exemples concrets : le cuir, la laine et la soie, pour se rendre compte de leur impact sur l’environnement.

Le cuir

Vous avez très certainement entendu parler des incendies dans la forêt amazonienne, mais connaissez-vous réellement les causes de ces incendies ? En janvier 2019, l'Amazonie commence à brûler et cela pendant de nombreux mois ; en réalité 63% de la destruction de cette forêt est causée par l’élevage bovin. Comment cela ce fait-il ? A cette époque, le président brésilien Jair Bolsonaro (qui n’est plus au pouvoir maintenant) a mis en place une politique incitant à détruire des parties de la forêt pour en faire des élevages bovins ou des plantations de soja (qui servent à nourrir les bovins) 🐮

Problème, une fois les arbres abattus, ces derniers étaient brûlés afin d’en faire de l’engrais mais aussi car c’est plus simple de brûler des arbres plutôt que de les déplacer. Il n’était pas rare que ces feux prennent un peu trop bien et que d’autres arbres, voire toute une partie de la forêt soit brûlée.

En parlant d’élevage bovin, l’élevage est considéré comme responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre, une part plus importante que les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports ! Les vaches sont responsables de 80% des émissions d’ammoniac.

Niveau eau, pour produire les céréales que les animaux consomment, il faut jusqu’à 130 litres d’eau par jour !

L’élevage est la plus grande source de pollution de l’eau à cause des déchets animaux, des antibiotiques, hormones, engrais et pesticides.

En Bretagne, la population d’animaux d’élevage produit l’équivalent de la pollution organique de 60 millions d’habitants.

Le cuir en lui-même est aussi très polluant : le tannage traditionnel du cuir animal en plus d’être polluant est très dangereux pour la santé des ouvriers, le cuir est notamment traité avec du chrome : un métal toxique qui est rejeté dans les sols et les eaux. Une fois rejeté, le chrome devient dangereux pour les populations habitant à proximité de l’usine de tannage mais aussi pour les animaux vivant, s’abreuvant et se nourrissant dans les environs.

Pour remplacer le cuir, certaines marques vont choisir d’utiliser du cuir végétal tel que le cuir de pomme, de raisin, d’ananas, de cactus et même de maïs, ou des fibres recyclées.

Voir tous nos vêtements végans

Voir nos accessoires végans

La laine

Il n’y a pas que le cuir qui pollue énormément, on y pense moins souvent mais la laine est elle aussi très polluante 🐑

En Nouvelle-Zélande : les gaz émis par les animaux (majoritairement les moutons) représentent plus de 90% des émissions totales de méthane du pays ! 

Le fumier de moutons a également considérablement contribué à l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère mais aussi les sols et l’eau. Un problème inattendu causé par le rejet des excréments de mouton a été observé dans les cours d’eau, en effet le fumier est un engrais très puissant, il a fait augmenté la croissance excessive des végétaux dans l’eau, ce phénomène s’appelle l’eutrophisation et il cause la mort de nombreux animaux et libère une très grande quantité d’oxygène dans l’eau et donc la création de “zones mortes”.

Comme pour les bovins au Brésil, des arbres sont abattus et des terres défrichées pour en faire des pâturages. Le problème : cela augmente la salinité des sols, l’érosion et une biodiversité moindre.

Parlons de la laine, pour récupérer de la laine, les moutons sont traités aux pesticides et insecticides très polluants. Une fois tondue, la laine est nettoyée et lavée avec des substances chimiques  qui sont rejetées dans la nature. En plus de polluer, ces produits chimiques sont dangereux pour les travailleurs et les populations alentour (humaines et animales).

La meilleure alternative pour remplacer la laine sont le lin, le chanvre et le tencel.

La fourrure

La fourrure, concrètement c’est de la peau d’animal. Le problème c’est qu’une fois que l’animal est mort, la fourrure va se mettre en état de putréfaction (mauvaise odeur, prolifération d’insectes, etc.). Pour éviter tout cela, la fourrure est imbibée de produits chimiques dangereux tels que le chrome, dont nous avons déjà parlé, ou le formaldéhyde, considéré comme un cancérogène avéré depuis 2004 par le Centre International de Recherche sur le Cancer. 

La Banque Mondiale a même classé l’industrie de fourrure comme une des pires au monde notamment à cause de son utilisation de métaux toxiques très polluants et dangereux.

Des études ont même prouvé que la production de vraie fourrure est plus polluante que la production de fausse fourrure et de textile non animal (jusqu’à 10x plus lourde).

L’industrie de la fourrure est l’industrie textile la plus nocive en matière de dommages sur la couche d’ozone, de pollution du sol, de l’eau et d’émissions toxiques !

Pour remplacer la fourrure, la fausse fourrure n’est pas une alternative écologique, loin de là ! La fausse fourrure est faite à partir de fibres synthétiques dérivés du pétrole. En plus, la fausse fourrure est composée de microplastiques qui sont déversés dans les cours d’eau et les sols.

Pour l’instant, il existe peu d’alternatives à la fourrure, seul le Sorona est une alternative éco-responsable ♻️

Cette fibre est faite à base de glucose de maïs fermenté et de polyester biosourcé. L’avantage du sorona c’est qu’il remplace la fourrure, les plumes et c’est une fibre isolante. Cette fibre est beaucoup moins polluante que le nylon notamment : elle consomme 30% d’énergie en moins et libère 63% de gaz à effet de serre en moins. 

Voir tous nos vêtements végans

Voir nos accessoires végans

La mode végane est-elle forcément écologique ?

Ce n’est pas parce qu’un vêtement est végan qu’il est automatiquement écologique, loin de là. Ce sont 2 choses totalement différentes : l’une s’occupe de la protection de l’environnement alors que la seconde s’occupe du bien-être animal. 

Prenons l’exemple du cuir artificiel, il a beau ne pas contenir de fibres animales, il n’est pas écolo car il est très souvent fait à partir de dérivés du pétrole.

Par ailleurs, il existe des élevages confectionnant des fibres d’origine animale qui ne cause pas de souffrance animale. Par exemple, les élevages de soie bio font très attention aux conditions de vie des vers et de récupération de la soie🐛

D’un autre côté, de nombreuses enseignes de fast fashion proposent des collections véganes pour suivre cette tendance sans pour autant faire des vêtements écologiques ou éthiques sur d’autres points, notamment les conditions de travail dans les usines/ateliers. 

D’autre part, même si sa fabrication cause une grande souffrance chez l'animal, le cuir d’origine animale est très résistant et peut être recyclé. Il est parfois plus écologique de privilégier une matière résistante et durable plutôt qu’une matière de mauvaise qualité.

En fonction de la valeur la plus importante pour vous, il peut être difficile de faire un choix. Chez fairytale nous pensons que la mode doit être écologique ET éthique, l’un ne fonctionne pas sans l’autre. De nombreuses marques arrivent à concilier l’éco-responsabilité et le véganisme et nous sommes fières de les mettre en avant sur fairytale 💚

Comment acheter des vêtements vraiment végans 

Le label PETA

Le label PETA a été créé par l’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals). C’est une organisation internationale à but non lucratif et l'une des plus grandes organisations de défense des droits des animaux dans le monde. PETA a pour mission de défendre et de promouvoir les droits des animaux, en luttant contre leur exploitation et leur souffrance 🐰

Le label PETA est attribué à des produits qui respectent certaines normes éthiques envers les animaux, comme de ne pas tester sur les animaux ou de ne pas utiliser de matières d’origines animales.

Pour obtenir le label PETA, il suffit de contacter l’association qui va vérifier la composition et la production des produits afin de juger si oui ou non, le label peut être donné.

 

Lire la composition

Les étiquettes de nos vêtements en révèlent bien plus qu’on peut le croire. Il suffit de vérifier la composition du vêtement pour savoir s’il est végan ou non.

Voici une liste de quelques mots à bannir pour un vêtement végan

  • Cuir
  • Laine
  • Poils
  • Soie
  • Daim
  • Cachemire
  • Fourrure
  • Plumes
  • Mérinos
  • Mohaire
  • Crins
  • Velours

Si vous voyez ces mots, votre vêtement n’est pas végan.

Voir tous nos vêtements végans

Voir nos accessoires végans

Un look 100% végan chez fairytale

👕 Un t-shirt Girafon Bleu : la marque de prêt-à-porter Girafon Bleu est très engagée pour la cause animale et plus particulièrement la sauvegarde des girafes 🦒 ! Nous n’avons rien à redire sur l’engagement écologique de la marque : des matières naturelles ou recyclées, des certifications GOTS et OEKO-TEX, une production lente et responsable…

Côté animal, Girafon Bleu reverse 5 euros à l’association ASGN (Association pour la Sauvegarde des Girafes au Niger) qui lutte pour la protection des girafes au Niger. Pour couronner le tout, la marque est certifiée par le label PETA qui assure des produits 100% végans 🐼

Les t-shirts Girafon Bleu sont colorés et confortables, parfait pour un joli look végan !

Voir la marque Girafon Bleu

👖 Un jean MUD Jeans : MUD Jeans vous propose un large choix de jeans, shorts, jupes en jeans.

Pour fabriquer ses jeans, MUD Jeans recycle vos anciens jeans via son programme de reprise de jean : la marque récupère tous les jeans, peu importe la marque à partir du moment où ils contiennent au moins 96% de coton. 

MUD Jeans est, elle aussi, certifiée par le label PETA : aucune pièce ne contient de matière d’origine animale et la production de nuit pas aux animaux 🐒

Voir la marque MUD Jeans

🧶 Un pull SKFK : La marque féminine et engagée SKFK propose du prêt-à-porter éco-responsable et élégant. 

Les pièces phares de la marque selon nous, ce sont les pulls ! Gilets, sweats et cols roulés :  vous avez la liberté de choisir le pull qui vous convient.

SKFK ne possède aucun label pour garantir l’absence de matière d’origine animale mais nous avons vérifié (et vous pouvez le faire aussi), aucune pièce de la marque ne contient de fibres animales 🦙, rien que des fibres végétales ou synthétiques recyclées.

Voir la marque SKFK

👙 Des sous-vêtements Olly Lingerie : Soutiens-gorge, culottes, tangas et strings. Olly Lingerie propose des sous-vêtements écologiques et durables à base de matières végétales écologiques. 

Olly Lingerie a choisi des matières végétales comme le coton bio, le tencel ou les fibres recyclées. Des matières écologiques car elles sont produites de manière responsable et/ ou  permettent de donner une seconde vie à des déchets.

Voir la marque Olly Lingerie

👟 Une paire de baskets Meeko : les baskets Meeko sont révolutionnaires ! Elles sont faites à partir de cuirs végétaux et sont tout aussi résistantes et confortables

Les baskets de la marque sont faites à partir de cuir de pomme. C’est une excellente alternative au cuir d'origine animale. 

Meeko fait très attention à son impact sur les animaux, les baskets sont 100% véganes et la marque est aussi certifiée par le label PETA 🦊

Pour en savoir plus sur les baskets véganes et éco-responsables, venez découvrir cet article !

Voir la marque Meeko

👜 Un sac à main Carmen & Simone : La marque de maroquinerie propose des sacs en cuir végétal stylés et responsables. Les sacs Carmen & Simone sont colorés et simples, parfait pour accompagner toutes vos tenues. L’avantage de la marque c’est qu’elle est certifiée label PETA donc aucun sac ne contient de matières d’origine animale.

Voir la marque Carmen & Simone

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire ! Vous pouvez aussi retrouver tous les autres articles sur notre blog fairytale.

Voir notre blog

Passez aussi faire un tour sur notre e-shop qui vous propose plus d’une centaine de marques responsables et 8000 références de vêtements et accessoires durables.

Voir notre e-shop de mode éthique

← Article précédent Article suivant →

Laissez un commentaire

Les news fairytale

RSS
Chiffres clés fast fashion VS slow fashion - fairytale

Chiffres clés fast fashion VS slow fashion

Par Salomé demarquet
Plus
Notre sélection de vêtements bio femme pour l’été - fairytale

Notre sélection de vêtements bio femme pour l’été

Par Salomé demarquet
Plus
Quelle robe bio choisir pour l’été ? - fairytale

Quelle robe bio choisir pour l’été ?

Par Salomé demarquet
Plus
Quelles marques de soutiens-gorge éthiques choisir ? - fairytale

Quelles marques de soutiens-gorge éthiques choisir ?

Par Clara Jaillon
Plus
Comment choisir son short en jean bio ? - fairytale

Comment choisir son short en jean bio ?

Par Clara Jaillon
Plus