En combien de temps se biodégradent nos vêtements ?

L’été arrive et vous décidez de faire un grand tri dans votre penderie.  Mais plusieurs questions vous turlupinent : Où iront les vêtements trop abimés et souillés pour être réutilisés ? Et en combien de temps vont-ils se décomposer ? fairytale vous donne la réponse dans cet article ! 😊

La fin de vie de vos vêtements ?

Même si de nombreuses actions sont mises en place pour donner une deuxième chance aux vêtements que nous n’utilisons plus, dans certains cas, ceux-ci ne seront pas en assez bon état pour être donnés, revendus ou recyclés. Ils seront alors brûlés, ensevelis ou perdus en pleine nature.

Nous avons examiné les différents types de fibres dont peuvent être faits nos robes, t-shirts, culottes et pantalons et selon si la fibre est naturelle, éco-innovante ou synthétique, leurs scénarios de fin de vie diffèrent considérablement ! Une info à retenir pour son prochain achat éco-responsable !

Qu’est-ce qu’une fibre ? 

La fibre est la matière première qui constitue votre tissu. C’est elle qui permettra de tisser l’étoffe du vêtement avant qu’il soit cousu. On distingue généralement trois types de fibres : les fibres naturelles, éco-innovantes et les fibres synthétiques. 

La biodégradabilité des matières

La fin de vie d’un vêtement dépend largement de la matière dont il est composé. Pour vous permettre d’y voir plus clair dans le paysage des fibres textiles, on vous propose un petit lexique des différentes fibres, et leur niveau de biodégradabilité à chacune !

Les fibres naturelles : les fibres naturelles sont obtenues à partir de plantes (comme le coton bio, le chanvre, le lin, etc.), d'animaux (comme les différents types de laine) ou d'insectes (comme la soie). Comme tout ce qui est conçu par la nature, les fibres naturelles retournent lentement à la terre à la fin de leur vie.

Ainsi, un T-shirt en coton bio se décompose en 5 mois environ et un t-shirt en lin en deux semaines seulement ! Selon le mélange, la laine peut mettre entre 1 et 5 ans à se décomposer. Pas mal non pour ces fibres naturelles ? 

Les fibres éco-innovantes : les fibres éco-innovantes sont créées par l’homme à partir de la cellulose qui se trouve dans les végétaux. Certaines fibres comme l’Ecovero ou le lyocell ont su démontrer qu’il était possible de faire des fibres artificielles hyper écologiques.

Ces fibres éco-innovantes se biodégradent bien plus facilement que les fibres synthétiques. Elles prennent quelques semaines pour disparaître entièrement. Par exemple un t-shirt en Tencel se décompose en 6 semaines, une info non négligeable à connaitre avant d’acheter son prochain t-shirt éco-responsable.

Les fibres synthétiques : les fibres synthétiques, comme le nylon, le polyester, l'acrylique, l'élasthanne, le polypropylène sont fabriquées à partir de matières synthétiques, généralement formées par des procédés chimiques. Comme ces matériaux sont fabriqués à partir de polymères présents dans le gaz naturel et les sous-produits du pétrole, ils ne sont pas ou très difficilement biodégradables.

Un vêtement en polyester peut rester dans les décharges jusqu'à 200 ans avant de se décomposer complètement. Une catastrophe pour notre écosystème et l’avenir de notre planète. Les vêtements en fibres synthétiques s’entassent dans nos sols et les polluent par la même occasion à cause des microparticules de plastique qui s’en dégagent.

Autres facteurs influençant la biodégradabilité

Il existe d'autres facteurs qui influent sur le temps nécessaire pour que les vêtements jetés se biodégradent complètement. La façon dont la fibre du vêtement est tissée par exemple, peut allonger ou accélérer sa décomposition : un bout de tissu en coton bio non tissé pourrait disparaître en seulement quelques jours. A l’inverse, un t-shirt en coton tissé peut prendre plusieurs semaines pour disparaître. 

Autre point important : les mélanges de matière ! Un vêtement composé à 80% de polyester et 20% de coton ne pourra pas se biodégrader aussi facilement qu’un vêtement en matière 100% naturelle. Le coton présent dans ce t-shirt restera donc bien plus longtemps dans la nature avant de disparaitre.

 

Les matières de qualité, une garantie de long terme

 Comme vous avez pu le voir, toutes les matières textiles ne se valent pas ! Une fibre naturelle et une fibre synthétique n'ont pas du tout le même impact environnemental.Notre conseil avant d’acheter ?

Tout d’abord, on ne peut que vous inviter à utiliser la méthode B.I.S.O.U pour être certaine que vous avez vraiment besoin d’acheter ce vêtement.

Ensuite, pour faire votre achat durable, la deuxième chose qui doit retenir votre attention est donc bel et bien la matière ! Si vous en avez la possibilité, choisissez toujours une matière naturelle ou éco-innovante à 100%. Comme nous l’avons vu, ce sont des matières qui se biodégrade bien plus rapidement et en plus elles sont naturellement résistantes. Aussi, leur apparence restera inchangée au fil des années, à l’inverse des fibres synthétiques comme le polyester qui a tendance à se déformer ou à boulocher. 

 

Récap' des chiffres clés pour la décomposition de votre vêtement 

  • Au top de la liste, les vêtements en lin en 2 semaines !
  • Suivi des vêtements en fibres éco-innovantes en 6 semaines, comme le tencel 
  • Le coton en 5 mois !
  • La laine entre 1 et 5 ans !
  • Le cuir, 50 ans !
  • Et enfin jusqu’à 200 ans pour les matières synthétiques, à éviter de toute urgence,

Chez fairytale, nous privilégions des matières écologiques et durables pour que vous puissiez vous constituer un dressing intemporel et responsable.

Cet article vous a plus ? Nous vous conseillons de lire « qu’est ce que la mode éthique et éco-responsable » pour en apprendre davantage sur la slow fashion.